Actualités

*
*
*
*
*
*
*

MERCI DE VOUS RENDRE SUR NOTRE NOUVEAU SITE EN CLIQUANT SUR CETTE ADRESSE :

www.chateau-de-mons-arlanc.com

*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*A la suite de la disparition de son frère, Philippe Hugot, propriétaire du château de Mons, publie ce communiqué de La Fondation du Patrimoine :

Jean-Paul Hugot nous a quittés

L’un des artisans majeurs de la création de la Fondation du Patrimoine

 
La Fondation du Patrimoine a appris avec une grande tristesse le décès de Monsieur Jean-Paul Hugot, ancien sénateur-maire de Saumur.
Jean-Paul Hugot  était, à bien des égards, le « père spirituel » de la Fondation du patrimoine. Il avait été chargé, en 1995, par le Président de la République, de la mission parlementaire qui devait conduire à la création de la Fondation. À la suite de la publication de son rapport, il avait été le rapporteur au Sénat du projet de loi qui allait devenir la loi du 2 juillet 1996 relative à la Fondation du patrimoine.
Jean-Paul Hugot siégea, jusqu’à son départ du Sénat, au Conseil d’administration de la Fondation en qualité de représentant de la Haute Assemblée. Puis il fut membre de son Conseil d’orientation en tant que personnalité qualifiée jusqu’en 2012.
Il joua un rôle très actif dans le lancement de la délégation du Maine-et-Loire dans les premières années de la Fondation.
Sa grande culture, sa disponibilité et son ouverture aux autres étaient reconnues de tous. Parlementaire très actif, spécialiste des dossiers relatifs à la culture et à la communication, il fut, jusqu’au bout, un grand défenseur du patrimoine et très attentif au développement de la Fondation.
Il avait tenu à être présent aux côtés de la Fondation du Patrimoine, le 29 juin 2012, pour la célébration à Angers du 10 000ème label et avait, à cette occasion, fait part du grand plaisir que lui apportaient les résultats obtenus par notre institution.
La Fondation du Patrimoine gardera toujours en mémoire tout ce qu’elle lui doit.
« Le patrimoine, martelait-il, c’est un vecteur d’enracinement des citoyens et de cohésion nationale, un facteur de développement économique. Face à la concurrence internationale, c’est le gisement majeur de la France: on ne peut pas nous le prendre ».
Fin du communiqué

Communiqué de Philippe Hugot
Jean-Paul était venu à Mons, il y a moins d’un an, pour une visite qu’il avait enrichie par ses remarques toujours pertinentes. Son intelligence toujours en éveil le portait presque naturellement à s’étonner, à s’interroger sur toutes les créations de l’Homme, notamment la création artistique. Sa culture et son ouverture d’esprit rendaient tout échange passionnant et émoustillant, et l’humour n’était jamais loin pour relativiser l’importance de toute chose.
Catherine, Oscar, Emile et moi-même garderons toujours le souvenir de cette dernière visite et l’image de cet homme si digne, même dans la maladie la plus injuste.